Et de quatre pour Chrissie Wellington. Forfait de dernière minute l'an passé, la Britannique a récupéré sa couronne de lauriers cet après-midi à Kona. En revanche, pour un peu plus d'une minute, elle a échoué dans sa quête de nouveau record (8h55'08 ontre 8h54'02). Mais particulièrement marquée après son arrivée, l'Anglaise se contentait largement de la victoire.

hAWAII_WELLINGTON.jpg

Résumé d'une course palpitante de bout en bout.

Dès le début de la natation, l'Américaine Amanda Stevens prend les devants. Seule la Britannique Julie Dibens parvient à rester à son contact aux termes des 3,8 km. Le duo devance d'une trentaine de secondes Lucie Zelenkova et de deux minutes les Britanniques Leanda Cave et Rachel Joyce. Du côté des favorites, c'est plutôt la soupe à la grimace : Caroline Steffen (Sui) et Miranda Carfrae (Aus) sont reléguées à 5'20, Chrissie Wellington à dix minutes.

Dibens s'empare rapidement des commandes de la course, commençant un one woman show qui va se poursuivre jusqu'à la fin du vélo. Avec un chrono de 4h44'14, la Britannique va même tout bonnement améliorer de quatre minutes le record détenu par la Suissesse Karin Thürig depuis l'an dernier (ndlr : pour l'anedocte, cette dernière a roulé aujourd'hui cinq secondes moins vite que l'Anglaise). Grâce à cette prestation de choix, Dibens a creusé des écarts abyssaux : 11'20 sur Steffen, 16'23 sur ses compatriotes Leanda Cave et Rachel Joyce. Les favorites sont encore « plus à la rue : Wellington à 22', Carfrae à 23'30.

Après un début correct, la leader s'essoufle. Elle commence à marcher au 10e km. Sa blessure au pied, contractée à l'issue de sa victoire lors de l'Ironman de Cœur d'Alène, semble la faire souffrir. Elle repart courageusemement mais plus pour très longtemps. Au 11e km, elle se résoud, la mort dans l'âme, à laisser passer Caroline Steffen. La nouvelle leader compte alors un peu plus de trois minutes d'avances sur Cave, cinq sur Wellington et près de dix sur Miranda Carfrae.

Hawaii_carfrae.jpg

Wellington décide alors de passer la surmutipliée. Elle double rapidement Leanda Cave, puis Caroline Steffen peu avant le demi-tour à Energy Lab (26e km). La Britannique file vers une quatrième couronne de lauriers même si sa fin de course est des plus cahotiques. Elle est même un peu menacée par Mirinda Carfrae qui a retrouvé un tonus d'enfer en fin de course. C'est une Chrissie Wellington particulièrement exténuée qui passe sous l'arche d'arrivée. Elle peut dire un grand merci à son mental. Souvent en difficultés pendant la course, elle n'a jamais abdiqué. N'oublions pas non plus qu'elle avait chuté lourdement à vélo le 24 septembre. L'Anglaise reprend donc le titre à Mirinda Carfrae, qui n'a pas démérité pour autant. Encore tendre à vélo, elle est en revanche extraordinaire à pied. Auteur d'un marathon en 2h52'09, elle améliore une nouvelle fois le record sur la distance. Le bronze est décroché par une autre Britannique, Leanda Cave, qui a elle aussi doublé la malheureuse Caroline Steffen. La Suissesse perdra même tout à la fin la 4e place face à Rachel Joyce

Classement

  • 1 08:55:08 102 Wellington, Chrissie Feltwell NOR GBR 1:01:03 4:56:53 2:52:41
  • 2 08:57:57 101 Carfrae, Mirinda Boulder CO USA 57:17 5:04:17 2:52:09
  • 3 09:03:29 107 Cave, Leanda Tucson AZ USA 53:54 4:58:41 3:06:36
  • 4 09:06:57 112 Joyce, Rachel London GRE GBR 53:56 4:58:57 3:09:55
  • 5 09:07:32 103 Steffen, Caroline Spiez BE SWI 57:15 4:50:26 3:15:17